Vision Pro : le fiasco à 3 500 dollars d’Apple

Après avoir passé huit longues années et englouti des milliards de dollars dans le développement de son casque Vision Pro à 3 500 dollars, voilà qu’Apple se retrouve bien dépourvue quand la demande fut venue. Selon un éminent analyste, les ventes sont si faibles qu’Apple a dû sabrer ses prévisions d’expéditions pour le reste de l’année. Pire encore, la firme envisagerait même d’annuler purement et simplement le modèle prévu pour 2025. Oups.

Le week-end dernier, des rumeurs faisaient déjà état d’un Vision Pro qui perdait rapidement de sa superbe, tant en termes d’intérêt que de ventes. Après un démarrage en fanfare avec 160 000 à 180 000 unités pré-commandées en un week-end en janvier, les Apple Store n’écouleraient plus que quelques maigres exemplaires par semaine. Les réservations de démos en magasin seraient également en berne, et les rares curieux à se déplacer brilleraient souvent par leur absence. Ambiance.

Ming-Chi Kuo, le célèbre oracle d’Apple, vient maintenant confirmer ces sombres augures. Selon lui, la pomme aurait revu à la baisse ses expéditions de Vision Pro, visant désormais entre 400 000 et 450 000 unités, soit environ la moitié des 800 000 initialement prévues. La faute à une demande qui s’essouffle à vitesse grand V.

Kuo précise qu’Apple a réduit ses commandes avant même le lancement du Vision Pro hors des États-Unis, seul marché où il est actuellement disponible. Cela indiquerait que la demande américaine a chuté bien en-deçà des attentes, et qu’Apple s’attend à un accueil tout aussi frisquet dans les autres régions. Aïe.

Les dégâts ne se limitent pas aux expéditions. Kuo pense qu’Apple va revoir sa feuille de route pour les casques. On s’attendait à voir débarquer un modèle plus abordable et plus léger au second semestre 2025, répondant ainsi aux deux principales critiques adressées au Vision Pro. Mais d’après l’analyste, il se pourrait qu’Apple zappe complètement 2025. La firme anticiperait même un déclin des expéditions du Vision Pro actuel l’an prochain.

Malgré des tests dithyrambiques saluant sa prouesse technique, son écran micro-OLED et son interface bluffante, le Vision Pro reste un produit de niche. Son prix astronomique combiné à l’absence d’une “killer app” en font un bien piètre argument pour le commun des mortels, au-delà des fans inconditionnels d’Apple. C’est sans doute pourquoi la marque se met à le pousser avec insistance comme un produit pour les entreprises.

Moralité : quand on veut jouer dans la cour des grands avec un gadget hors de prix, mieux vaut avoir un plan B. Ou un plan C. Voire carrément un plan D, comme “Désolé les gars, on s’est planté”. Mais ça, c’est pas vraiment le genre de la maison Apple. Dommage pour eux, le ridicule ne tue pas. Enfin, pas encore.



[1] https://mashable.com/article/apple-vision-pro-sales-drop
[2] https://www.techradar.com/computing/report-claims-vision-pro-sales-have-fallen-sharply-as-apple-struggles-to-whip-up-demand
[3] https://qz.com/apple-vision-pro-sales-forecasts-analyst-1851431280
[4] https://www.cnbc.com/2024/04/24/cramers-bullish-on-apples-vision-pro-highlights-enterprise-use.html
[5] https://undecidedmf.com/why-everyone-is-wrong-about-the-apple-vision-pro/
[6] https://www.independent.co.uk/tech/apple-vision-pro-production-cut-because-of-low-demand-report-claims-b2534182.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.