Vaccin covid-19 : un piège mortel déguisé en solution miracle ?

Une révélation récente du CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) a jeté un froid. Selon une présentation récente du CDC, le vaccin contre la COVID-19 a perdu de son efficacité, au point de devenir négatif en termes d’hospitalisations.

Imaginez deux personnes contractant la COVID-19, l’une vaccinée, l’autre non. Selon les données du CDC, la personne vaccinée serait plus à risque d’être hospitalisée. De 8% plus précisément. Un chiffre qui donne à réfléchir, n’est-ce pas ?

Les données montrent également que le rappel bivalent peut atténuer cet effet pendant une période de trois mois. Cependant, après ces trois mois, les individus boostés reviennent à une efficacité négative de 8% (comparativement au groupe non vacciné).

Ajoutez à cela la longue liste d’effets secondaires rapportés par les personnes vaccinées. Selon le CDC, ces effets secondaires comprennent des maux de tête, de la fatigue, des douleurs au site d’injection, des ganglions lymphatiques enflés, de l’irritabilité, de la somnolence, une perte d’appétit, et bien plus encore.

Des événements indésirables beaucoup plus graves ont également été signalés. Par exemple, l’anaphylaxie, une réaction allergique sévère, a été observée. Le syndrome de thrombose avec thrombopénie (TTS), une affection qui provoque des caillots sanguins dans les grands vaisseaux sanguins et une faible numération plaquettaire, a été signalé très souvent. Le syndrome de Guillain-Barré (GBS), un trouble rare où le système immunitaire de l’organisme endommage les cellules nerveuses, causant une faiblesse musculaire et parfois une paralysie, a été largement signalé chez les hommes de 50 ans et plus. La myocardite et la péricardite, des inflammations du muscle cardiaque et de l’enveloppe externe du cœur respectivement, ont également été signalées en masse après la vaccination contre la COVID-19.

La liste d’effets secondaires est juste interminable et touche tous les organes du corps. Sans parler évidemment des décès juste après la vaccination contre la COVID-19. Dans les minutes et heures qui suivent. Et que dire des ‘morts soudaines‘ qui surviennent partout dans le monde… Et des turbo cancers qui pullulent…

La situation actuelle nous rappelle que rien n’est jamais certain dans le monde de la science et de la santé. Les vaccins, autrefois nos héros, sont maintenant devenus nos ennemis. Au moins le CDC le reconnait maintenant officiellement, le vaccin est dangereux et a une efficacité négative.

https://www.theepochtimes.com/cdc-drops-new-bombshell-on-the-vaccinated-facts-matter_5345508.html?utm_source=partner&utm_campaign=imctgm01

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.