Aspartame: le doux venin de notre quotidien

Mise à jour du 14/07/23: L’aspartame, l’un des édulcorants artificiels les plus courants au monde, vient d’être déclaré possible cancérogène par l’organisation mondial de la santé, ce qui le met en opposition avec l’industrie alimentaire et les régulateurs.

L’aspartame, cet édulcorant omniprésent dans nos aliments et boissons allégés, est loin d’être aussi inoffensif qu’il n’y paraît. Derrière son goût sucré se cache une vérité amère : l’aspartame est un véritable poison pour notre organisme.

L’aspartame est un édulcorant non nutritif qui, lorsqu’il se décompose dans notre corps, se transforme en partie en méthanol, une substance toxique en grandes quantités. Mais même en petites quantités, le méthanol peut être préoccupant, surtout lorsqu’il est combiné à du méthanol libre, ce qui augmente son absorption.

Malgré les affirmations des organismes de réglementation selon lesquelles l’aspartame est sûr (…), de nombreuses études suggèrent le contraire. Une étude de 2017 a révélé que les édulcorants à faible teneur en calories, tels que l’aspartame, ne sont pas efficaces pour la gestion du poids. Au contraire, les chercheurs ont trouvé un lien entre une augmentation du poids corporel et de la circonférence de la taille et une consommation régulière de ces édulcorants.

De plus, certaines recherches suggèrent que l’aspartame pourrait augmenter l’appétit, ce qui peut conduire à une plus grande consommation de nourriture. Cela pourrait expliquer pourquoi de nombreuses personnes qui consomment régulièrement des produits contenant de l’aspartame ont du mal à perdre du poids.

L’aspartame pourrait également augmenter le risque d’intolérance au glucose, en particulier chez les personnes qui sont déjà en surpoids. Cela signifie que la consommation régulière d’aspartame pourrait augmenter le risque de développer un diabète de type 2.

Pour les personnes atteintes de phénylcétonurie (PKU), une maladie génétique rare qui empêche le métabolisme correct de l’acide aminé phénylalanine, l’aspartame est carrément toxique. De même, il est déconseillé aux personnes atteintes de dyskinésie tardive, un trouble neurologique qui provoque des mouvements incontrôlables du visage et du corps.

En somme, l’aspartame est loin d’être l’alternative sûre au sucre qu’il prétend être. Derrière son goût sucré se cache un cocktail dangereux pour notre santé. Il est donc préférable de consommer l’aspartame avec modération, voire de l’éviter complètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.