Séisme dévastateur aux Philippines : la course contre la montre est engagée

Un puissant séisme de magnitude 7,6 a secoué ce matin la province insulaire de Samar, dans l’est des Philippines. Selon l’USGS (United States Geological Survey), l’épicentre se situait sur le plancher océanique du Pacifique, au large de la côte est de Samar. La secousse, ressentie jusqu’à Manille, a causé des dégâts dans plusieurs villes de six provinces touchées. Des routes, des ponts et des bâtiments ont subi des dommages. Heureusement, il n’y a pas eu de décès confirmés à la suite de cet événement. Plus grave, le séisme a provoqué une coupure généralisée de l’électricité empêchant les opérations de secours et plongeant la région dans l’obscurité.

Quelques minutes après la première secousse, un avertissement de tsunami a été émis pour une grande partie de l’océan Pacifique. Heureusement, après une attente de deux heures, l’alerte a finalement été levée, écartant la menace imminente d’une gigantesque vague mortelle. Néanmoins, selon le directeur du bureau de sismologie philippin, un tsunami d’ampleur restait possible, justifiant le maintien de mesures d’évacuation des zones côtières.

Alors que le pire scénario semble avoir été évité, la situation demeure précaire dans la région affectée. Durement touchées par la pauvreté, plusieurs localités sont difficilement accessibles en raison de leur éloignement géographique et du manque d’infrastructures. La Croix-Rouge philippine tente actuellement d’acheminer de l’aide humanitaire et des secours d’urgence, mais elle fait face à d’importants défis logistiques.

Gwendolyn Pang, porte-parole de l’organisation, indique que malgré ces embûches, tout est mis en œuvre pour venir en aide aux sinistrés. Elle invite les résidents des zones affectées à se rendre dans les centres d’évacuation, le temps que la situation se stabilise.

Bien que le pire semble avoir été évité, les autorités recommandent la plus grande prudence, alors que des répliques sont à prévoir et que l’archipel demeure sous le choc.

  1. Al Arabiya​.
  2. Yahoo News​.
  3. Devdiscourse​.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.