Montres connectées: des nids à bactéries mortelles ?

L’Apple Watch, symbole d’élégance et de fonctionnalité, cache peut-être un secret moins glamour.

Selon une étude de l’Université Florida Atlantic, ces montres pourraient être des terrains de jeu pour des bactéries.

Les bracelets en caoutchouc et en plastique, populaires pour leur confort lors des activités sportives, sont parmi les plus contaminés. Les bracelets haut de gamme, comme ceux en acier inoxydable ou en céramique, ne sont pas non plus exempts de ces micro-organismes indésirables. Les bactéries, après tout, ne sont pas sélectives.

Pseudomonas spp

Parmi ces micro-organismes, certains sont bénins, mais d’autres, comme Pseudomonas spp et E. coli, peuvent être préoccupants. Bien que la plupart d’entre nous ne soient pas vétérinaires, il est essentiel de se demander quelles activités quotidiennes pourraient contribuer à cette contamination.

E. coli

Heureusement, il y a des solutions. L’étude a démontré que des désinfectants courants, tels que le Lysol et l’éthanol à 70%, sont efficaces contre ces bactéries. Ainsi, avant de montrer fièrement votre Apple Watch, assurez-vous de sa propreté.

Pour conclure, les montres connectées sont certes des merveilles technologiques, mais elles nécessitent un entretien régulier. Et il ne s’agit pas seulement de préserver l’écran, mais aussi de protéger votre santé.

https://www.scirp.org/journal/paperinformation.aspx?paperid=125218

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.