Milliardaires : 2% d’impôts – les miettes pour le peuple : 50%

On nous bassine avec les impôts en France, et pour qui exactement ? Pour vous et moi, les simples pékins. Les 370 plus grosses fortunes du pays, nos chers oligarques, eux, profitent du buffet à volonté. Gabriel Zucman, cet économiste clairvoyant, nous le révèle : ces demi-dieux ne s’acquittent que de 2% d’impôts en France. Pendant ce temps, nous autres, les prolos, on crache 50% de nos revenus en impôts.

Voyez-vous, la France, ce n’est pas un “enfer fiscal” pour ces ultra-riches, c’est plutôt une petite escapade au Club Med. Pourquoi s’embêter avec des impôts quand on peut remplir ses poches en faisant danser les titres, les actions, les obligations? Et pendant ce temps, leurs multinationales du CAC 40 ne payent qu’une misère d’impôt de 4,5%.

Et qu’entendons-nous sans cesse ? Les “riches vont se barrer”, “les riches créent des emplois”, les “privilégiés”… Quelle belle mélodie pour endormir le bon peuple !

Mais les chiffres sont têtus. Les fortunes des 370 premiers de la classe ont bondi de 439% entre 2009 et 2022, pendant que les nôtres ont, au mieux, stagné. Et l’impôt sur la fortune (ISF) ? Mais voyons, n’est-ce pas cet impôt que notre cher Emmanuel Macron a remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), laissant nos amis milliardaires sourire au soleil ?

Dans le même temps, nous, les travailleurs, on se fait étrangler par un taux d’imposition qui peut grimper jusqu’à 50%. C’est sûr, on sent l’équité !

Notre beau pays, que certains aiment tant dépeindre comme un “enfer fiscal”, est en réalité un paradis, mais pour qui ? Pour les milliardaires, évidemment ! Pas pour les PME qui crachent entre 15 et 25% d’impôts. Ni pour les 79% de Français qui doivent se serrer la ceinture.

Au final, cette fête n’est agréable que pour une poignée d’invités privilégiés. Alors, on se retrouve au buffet fiscal ? Ne comptez pas trop sur les miettes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.