Micro-réacteurs: Un Enjeu pour 2030

Nano Nuclear Energy Inc., une entreprise en plein essor dans le domaine de la technologie des micro-réacteurs, a récemment exprimé sa conviction qu’elle sera la première entreprise à commercialiser des micro-réacteurs d’ici 2030. Les micro-réacteurs, qui sont conçus pour être des sources mobiles et agiles de chaleur ou jusqu’à 20 mégawatts d’électricité, sont envisagés pour diverses applications, notamment les habitats éloignés, les projets miniers, les zones de secours en cas de catastrophe, les stations de charge et les centres de données.

Cependant, le chemin vers la commercialisation des micro-réacteurs est semé d’obstacles et de défis. Bien que le marché des micro-réacteurs soit moins développé que celui des réacteurs modulaires de petite taille (SMR), cela ne signifie pas nécessairement que le parcours sera plus aisé, mais plutôt qu’il est encore en phase de maturation et présente un certain degré d’incertitude.

L’un des principaux défis auxquels sont confrontés les micro-réacteurs est la question du combustible. La dépendance à l’égard de la Russie pour le combustible à uranium faiblement enrichi à haute teneur (HALEU) a déjà entraîné des retards dans le lancement du réacteur Natrium de TerraPower. Bien que Nano Nuclear Energy Inc. ait formé une filiale pour aborder ce problème, la question demeure: les micro-réacteurs seront-ils opérationnels d’ici 2030 si le combustible n’est pas disponible ?

En ce qui concerne la réglementation, la Commission de réglementation nucléaire (NRC) est souvent critiquée pour ses délais et ses coûts, qui sont parfois même supérieurs aux coûts de développement du réacteur. Bien que certains plaident pour la dissolution de la NRC, la réalité est que la réglementation nucléaire est nécessaire pour assurer la sécurité et la sûreté.

L’intérêt pour les micro-réacteurs et d’autres technologies nucléaires avancées a augmenté en partie en raison des préoccupations liées au changement climatique (…). Cependant, certains experts et activistes soutiennent que le monde peut réduire considérablement les hydrocarbures sans recourir davantage à l’énergie nucléaire.

NANO Nuclear Energy Inc

US microreactor company sets up HALEU subsidiary : Corporate – World Nuclear News

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.