Micro-ondes et plastique: une recette toxique pour nos aliments

Il semble que notre dépendance à la commodité nous ait conduit à un cauchemar de plastique. Une étude récente a révélé que le simple fait de chauffer nos aliments dans des contenants en plastique au micro-ondes peut libérer jusqu’à 4,22 millions de microplastiques et 2,11 milliards de nanoplastiques par centimètre carré de plastique en seulement trois minutes.Trois minutes pour transformer votre délicieux repas en une soupe de plastique.

. Même le stockage à température ambiante ou la réfrigération pendant plus de six mois peuvent libérer des millions à des milliards de ces particules de plastique. Il semble que nos réfrigérateurs soient devenus des usines de production de plastique à petite échelle.

L’étude a également révélé que les pochettes alimentaires à base de polyéthylène libèrent plus de particules que les contenants en plastique à base de polypropylène. Il semble que le choix du type de plastique que nous utilisons pour stocker nos aliments ait des implications plus profondes que nous ne le pensions.

Et si vous pensiez que ce n’était pas assez grave, l’étude a également montré que l’exposition à ces microplastiques et nanoplastiques peut causer la mort de 76,70% et 77,18% des cellules rénales embryonnaires humaines (HEK293T) à une concentration de 1000 μg/mL après une exposition de 48 et 72 heures, respectivement. En d’autres termes, notre dépendance au plastique pourrait littéralement nous tuer.

Alors, que pouvons-nous faire? Eh bien, pour commencer, nous pourrions essayer de réduire notre dépendance au plastique. Il existe de nombreuses alternatives durables aux contenants en plastique, comme le verre ou l’acier inoxydable. Et peut-être que nous devrions commencer à cuisiner nos aliments de la manière traditionnelle, au lieu de les zapper au micro-ondes.

https://pubs.acs.org/doi/10.1021/acs.est.3c01942

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.