Médecine en solde : le ticket d’entrée à 11,90€

Il y a une nouvelle brise dans l’air, sentez-vous cette odeur ? Oui, c’est bien ça, l’odeur du capitalisme en pleine intrusion dans le domaine sacré de la santé. Il semble que Ramsay, le leader privé des services de santé, se soit transformé en père Noël pour les patients et en Roi Midas pour les investisseurs.

Pour seulement 11,90€ par mois, vous obtenez l’accès à un médecin sans sortir de votre lit. Du moins, c’est ce que voudrait nous faire croire Ramsay avec sa nouvelle offre 24/7. Quel clin d’oeil audacieux à Amazon, Netflix et consorts !

Rien de plus facile que de se faire examiner à distance, un clin d’oeil, un claquement de doigts et votre prescription arrive dans votre boîte mail. Fini les salles d’attente, les dépassements d’honoraires. Ramsay est là pour vous sauver la mise !

Sauver la mise, vraiment ? N’allons pas si vite. Le service promet des médecins diplômés en France, représentant plus de vingt spécialités. Cependant, ne vous attendez pas à un défilé de spécialistes à votre porte. Le contrat précise que le nombre d’appels à ce service de luxe “ne peut dépasser un nombre raisonnable, soit 20 par an“.

Et dans cette situation, les défenseurs de l’égalité d’accès aux soins tirent la sonnette d’alarme. “Un abonnement pour un accès à des consultations vidéo, une attaque inédite contre l’égalité face aux soins”, s’offusque le collectif Nos services publics.

Quant au Dr. Jérôme Marty, président de l’Union française pour une médecine libre, il s’inquiète de cette tendance grandissante à la marchandisation de la santé. Il considère l’offre Ramsay comme le symptôme d’un système de santé délabré, déclarant que pour une famille de quatre personnes, ce service coûterait 571€ par an.

Il est à noter que l’Assurance maladie rembourse les téléconsultations proposées par ces plateformes, mais pas l’abonnement en lui-même. Alors que le paysage de la santé continue d’évoluer, il reste à voir si cette nouvelle formule sera applaudie ou condamnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.