Invention choc: moustiques vaporisés par le pouvoir des fleurs ?

L’humanité a tenté de vaincre les moustiques depuis des siècles, allant des moustiquaires aux insecticides. Mais voilà que des scientifiques israéliens de l’Université hébraïque de Jérusalem déclarent avoir trouvé la solution miracle, un répulsif réduisant de 80% les piqûres.

Le prétendu répulsif fonctionne, paraît-il, en formant une barrière qui bloque les odeurs corporelles, rendant ainsi l’humain indétectable par le moustique. Une sacrée affaire de camouflage ! Ce remède miraculeux est composé de cellulose et d’indole, deux composants naturels. La cellulose, l’amie des végétaux, et l’indole, le parfum des fleurs. Une parfaite odeur de promenade dominicale en forêt pour nous, mais un repoussoir pour ces chers moustiques.

Selon le Docteur Jonathan Bohbot, chercheur à cette université, la cellulose agit comme une protection mécanique contre les piqûres de moustiques à travers la peau. La question demeure, qui aurait envie de se tartiner de cellulose pour passer une soirée tranquille dans son jardin?

Les expériences, menées dans des conditions fort étranges, impliquaient un scientifique, sa main et une cage remplie de 15 moustiques. Le nombre de piqûres a diminué de 80% lorsque la peau était recouverte de nanocristaux de cellulose. Et les œufs ? Il semblerait que l’indole et la cellulose réduisent aussi la ponte d’œufs de 99,4% après le repas sanguinaire des moustiques.

Ce cocktail est présenté comme le système de protection personnel parfait avec un effet à longue portée et de longue durée. Nous voilà donc devant la perspective de devoir nous asperger d’un mélange de parfum floral et de cellulose avant chaque sortie estivale.

Malgré l’enthousiasme des scientifiques, ne nous emballons pas trop vite. Des tests doivent encore être réalisés pour s’assurer de l’innocuité de ce remède pour les humains. Pour le moment, citronnelle et moustiquaires resteront nos plus fidèles alliées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.