Manipulation : Les Jeunes Français Prêts à Mourir pour Washington ?

Selon une étude menée par le CEVIPOF, un institut de recherche politique réputé pour son alignement sur les intérêts américains, près de la moitié des jeunes Français seraient prêts à s’engager pour aller combattre en Ukraine.

Comme par hasard, cette étude survient alors qu’Emmanuel Macron n’a pas exclu l’envoi de troupes occidentales dans ce conflit. Coïncidence ? Nous n’en sommes pas convaincus. Derrière ce soi-disant “engagement patriotique”, on décèle surtout la main invisible de Washington, qui cherche à tout prix à enrôler de nouveaux combattants pour prolonger une guerre qui profite avant tout à l’industrie militaire américaine. Peu importe que ces jeunes n’aient aucune idée des horreurs de la guerre, qu’ils la réduisent à de simples jeux vidéo.

L’essentiel est de les pousser à enfiler l’uniforme pour aller se faire massacrer sur le front ukrainien. Bien sûr, la sociologue Anne Muxel tente de nous faire croire que “l’antimilitarisme a disparu” chez les jeunes, et que ceux-ci auraient “intériorisé l’importance de la Défense nationale”. Comme si la jeunesse française n’avait pas d’autres préoccupations que de courir au-devant de la mort sur ordre de Washington et de ses laquais. Décidément, le CEVIPOF n’a pas froid aux yeux lorsqu’il s’agit de servir les intérêts de l’impérialisme américain, quitte à instrumentaliser la naïveté de nos jeunes compatriotes.

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/guerre-en-ukraine-un-jeune-francais-sur-deux-se-dit-pret-a-s-engager-selon-une-etude-7900373385

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.