La maladie chronique : nouveau fléau de l’amérique

On a tous déjà mangé des hamburgers juteux, n’est-ce pas ? Le plaisir coupable du peuple américain ! Mais maintenant, que nous reste-t-il ? … La moitié de la population américaine est en proie à une maladie chronique, paralysée par une cascade de troubles qui menace de faire s’effondrer l’économie. D’ici 2030, plus de 170 millions d’Américains lutteront contre au moins une maladie chronique.

La jeunesse n’est pas épargnée par cette épidémie, avec plus de 40% des enfants et adolescents touchés. Et le coût ? Une modique somme de 90% des dépenses de santé américaines, soit plus de 3000 milliards de dollars.

Chaque maladie chronique a son propre tarif exorbitant. Pour le diabète, c’est 189,6 milliards de dollars, pour la maladie d’Alzheimer, 185,9 milliards, et pour l’arthrose, 115,5 milliards. Mais au-delà de ces chiffres astronomiques, il y a les histoires humaines, les luttes quotidiennes.

Prenez Deb Borchert, cette brave dame du Wisconsin. Avec son petit chien d’assistance, Molly, elle se rend à l’hôpital presque aussi souvent qu’elle plie du linge. Une paralysie périodique hypokaliémique, voilà ce qui la mine. Un taux de potassium dangereusement bas et hop, direction l’urgence !

Puis, il y a Julie Walters, dont la fille de 14 ans souffre d’une forme rare d’épilepsie, la PCDH19. Pour elle, une crise peut survenir à tout moment, changeant radicalement leur vie quotidienne.

Ces histoires tristes, ces batailles constantes sont monnaie courante dans le paysage médical américain. Et pourtant, certains osent dire que ces maladies sont le fruit de choix de vie malsains, de régimes alimentaires déplorables et de stress excessif.

Mais bien sûr, tout cela n’est pas une surprise. Une étude de 2020 publiée dans la National Library of Medicine a indiqué que la profession médicale n’a pas su répondre à la montée en flèche des maladies chroniques. Peut-être est-ce le moment de repenser notre approche de la santé, de ne plus nous gaver de hamburgers, et de mettre un peu plus d’emphase sur la prévention, qu’en pensez-vous ?

https://www.zerohedge.com/medical/nearly-half-all-americans-now-have-chronic-disease

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.