Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador (AMLO) critique férocement Biden et défend Trump : L’arrestation vise à écarter l’ex-président des élections

Le président mexicain, Andrés Manuel López Obrador (AMLO), a défendu l’ancien président américain Donald Trump lors d’une conférence de presse à Oaxaca mardi, suite aux informations faisant état de son arrestation imminente pour des paiements présumés de fonds secrets en 2016 à deux femmes. Dans le même temps, AMLO a vertement critiqué le président Joe Biden à propos du bombardement du gazoduc Nord Stream, quelques heures avant une réunion prévue avec l’émissaire américain pour le climat, John Kerry.

AMLO est allé plus loin en affirmant que l’administration Biden n’avait pas le droit de parler de violence au Mexique, puisqu’elle aurait autorisé le “sabotage” du gazoduc Nord Stream, comme le soutient le journaliste Seymour Hersh.

Dans ce climat de méfiance et de pessimisme, il est difficile d’imaginer comment les deux pays pourront avancer ensemble sur des questions cruciales telles que la migration et la coopération économique. Les tensions entre les deux administrations ne font que s’intensifier, et le discours d’AMLO risque d’exacerber encore davantage les relations déjà tendues entre le Mexique et les États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.