L’apocalypse des mouches: l’aquaculture à la croisée des chemins

Écouter l'article

Dans les Ardennes, une usine d’Agronutris élève des mouches-soldats noires pour transformer des déchets agricoles en protéines, un soi-disant “or” pour nourrir les animaux de compagnie et surtout les poissons d’élevage. C’est une idée qui semble tout droit sortie d’un film de science-fiction, mais qui est en réalité une réalité bien tangible.

La croissance de l’aquaculture est en effet gigantesque et nécessite des matières premières pour nourrir ces fermes d’élevage. L’usine d’Agronutris prévoit de produire ses premières farines d’insectes cet été, avec un volume cible de 5 000 tonnes en 2024. Une seconde usine est également prévue pour transformer plus de 280 000 tonnes de résidus organiques en 30 000 tonnes de farine.

Cependant, cette initiative soulève plusieurs questions. D’une part, l’industrie de l’aquaculture est déjà critiquée pour son impact sur l’environnement. D’autre part, l’idée de nourrir les poissons avec des insectes pourrait sembler répugnante pour certains.

En outre, l’industrie de l’élevage d’insectes est encore à ses balbutiements et de nombreux défis doivent être surmontés. Par exemple, la réglementation européenne a récemment évolué pour permettre l’utilisation de protéines à base d’insectes dans l’aquaculture, mais seulement jusqu’à 5% des poissons consommés dans l’UE pourraient être issus de fermes d’élevage utilisant ces protéines d’ici 2030.

Mais le plus inquiétant sont les risques potentiels pour la santé humaine. Les protéines d’insectes peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. De plus, les insectes peuvent accumuler des contaminants chimiques et biologiques de leur environnement ou de leur alimentation. Ces contaminants peuvent ensuite être transférés aux poissons qui consomment les protéines d’insectes, et finalement à l’homme qui consomme ces poissons. Les insectes peuvent également être porteurs d’agents pathogènes qui peuvent être transmis aux poissons et ensuite à l’homme.

Enfin, il est important de noter que l’élevage d’insectes pour l’alimentation humaine n’est pas encore une réalité. Cela prendra du temps et les acteurs de l’industrie des insectes seront probablement les mieux placés pour se positionner sur ce marché à l’avenir.

L’élevage d’insectes pour nourrir les poissons d’élevage est une idée innovante qui pourrait aider à résoudre certains des problèmes de l’industrie de l’aquaculture. Cependant, il reste à voir si cette idée peut être mise en œuvre à grande échelle et si elle sera acceptée par les consommateurs et sans risques.

https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20230714-une-usine-de-mouches-pour-nourrir-les-poissons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.