L’amérique, le royaume de la malbouffe: l’obésité grimpe en flèche

L’obésité, cette maladie insidieuse qui se propage plus vite que n’importe quel virus, est en train de dévorer l’Amérique. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le taux d’obésité aux États-Unis atteindra près de 50% d’ici 2030. Près de la moitié de la population américaine sera obèse d’ici la fin de la décennie.

Mais ne vous y trompez pas, ce n’est pas seulement un problème américain. Le Mexique, avec un taux d’obésité de 32,4%, est le deuxième pays le plus obèse du monde, suivi de près par la Nouvelle-Zélande, la Hongrie et l’Australie. Même le Royaume-Uni, avec son amour pour le thé et les scones, se classe sixième.

Et pendant que l’Amérique et ses compatriotes occidentaux se gavent de hamburgers et de donuts, les pays de l’Extrême-Orient, comme le Japon, l‘Inde, la Corée, l’Indonésie et la Chine, affichent des taux d’obésité dérisoires. Seulement 3,7% de la population japonaise est considérée comme obèse. Peut-être que le reste du monde devrait prendre des notes sur leur régime alimentaire à base de poisson et de légumes.

Selon l’OCDE, les personnes obèses ont de moins bonnes perspectives d’emploi que leurs homologues plus minces, gagnant environ 10% de moins. Et comme si cela ne suffisait pas, ils sont également moins productifs au travail, avec moins d’heures travaillées et plus de jours de maladie.

Et que dire de nos enfants ? Le taux d’obésité chez les enfants est d’environ un sur six dans la zone de l’OCDE. Aux États-Unis, 31% des adolescents de 15 ans se déclarent en surpoids. Et ce chiffre ne cesse d’augmenter, malgré les politiques mises en place pour lutter contre ce fléau.

Alors, que faire ? L’OCDE suggère l’étiquetage des aliments et fait l’éloge des campagnes de promotion de la santé sur Facebook et Twitter, ou des applications mobiles dédiées qui ont montré leur potentiel pour aider à la perte de poids et à la réduction de la graisse corporelle. Mais est-ce suffisant pour inverser cette tendance alarmante ?

https://www.marketwatch.com/story/the-us-is-the-most-obese-nation-in-the-world-just-ahead-of-mexico-2017-05-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.