La Floride en guerre contre les vaccins et les masques ?

La situation en Floride concernant les vaccins COVID-19 et les mesures sanitaires est devenue de plus en plus tendue. Neuf comités exécutifs républicains des comtés de Floride ont adopté une résolution demandant l’interdiction de la vente et de la distribution des vaccins dans l’État. Cette initiative, surnommée “Ban the Jab“, a été initiée par le psychothérapeute Joseph Sansone.

Le comité du comté de Lee a été le premier à adopter cette résolution, suivi par huit autres comtés. Leur demande est claire: ils souhaitent que le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, interdise la vente et la distribution de tous les vaccins à ARNm dans l’État. De plus, ils demandent à l’Attorney General de saisir tous les stocks de vaccins restants pour une analyse approfondie.

La résolution s’appuie sur plus de 140 pièces à conviction, dont des témoignages de professionnels biomédicaux et d’autres experts préoccupés par les vaccins. Parmi eux, Francis A. Boyle, avocat spécialisé dans les droits de l’homme, a décrit les vaccins comme des “frankenshots” de COVID, insinuant qu’ils sont dangereux.

En outre, un sommet mondial sur le COVID, réunissant 17 000 médecins et scientifiques, a été cité. Ces experts ont critiqué les politiques de santé publique liées au COVID-19, les qualifiant de résultat d’une alliance médicale corrompue.

La Floride a également enregistré une augmentation significative des rapports d’effets indésirables liés aux vaccins. En 2021, plus de 41 000 rapports ont été déposés, et en 2022, ce nombre a dépassé 9 000.

Le gouverneur DeSantis, quant à lui, a déjà pris des mesures pour s’opposer aux mandats obligatoires de vaccination. Il a signé plusieurs projets de loi garantissant la liberté médicale et a critiqué la pression du gouvernement fédéral pour la vaccination.

Le Dr Joseph Ladapo, chirurgien général de Floride, a également exprimé ses préoccupations, critiquant la communication autour des vaccins COVID-19. Récemment, il a appelé le public à rejeter les “mauvaises politiques” des mandats obligatoires de masques. Ces commentaires interviennent alors que des écoles, hôpitaux et entreprises à travers le pays réimposent le port du masque en réponse aux avertissements de certains médias et scientifiques concernant une augmentation des cas de COVID-19.

Ladapo a déclaré que les affirmations utilisées pour justifier ces mandats étaient “un mensonge“. Il a également exprimé son opposition aux mandats obligatoires de vaccination, travaillant aux côtés du gouverneur Ron DeSantis pour faire de la Floride le premier État à déconseiller les vaccins COVID-19 pour les enfants en bonne santé.

En mai, DeSantis a signé une législation interdisant le port obligatoire du masque et les mandats de vaccination en Floride. La loi rend illégal l’application de tout mandat de masque dans les écoles, de la maternelle à l’université.

https://www.zerohedge.com/political/republicans-nine-florida-counties-adopt-resolution-calling-ban-covid-19-vaccines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.