Impeachment: Biden dans la tourmente

Kevin McCarthy

Le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a annoncé mardi que les Républicains envisageaient de lancer une enquête en vue d’une mise en accusation du président Biden. Cette décision fait suite à des allégations concernant l’implication présumée de Biden, alors qu’il était vice-président, dans les affaires étrangères de son fils, Hunter Biden.

Selon McCarthy, les Républicains de la Chambre ont découvert des allégations sérieuses et crédibles concernant la conduite du président Biden. Ces allégations suggèrent une “culture de corruption” au sein de l’administration. McCarthy a évoqué des “allégations d’abus de pouvoir, d’obstruction et de corruption“.

Il a déclaré que l’ouverture d’une enquête en vue d’une mise en accusation était la “prochaine étape logique” dans le cadre des enquêtes en cours sur les affaires étrangères de Hunter Biden. Les présidents des comités de surveillance et de justice, respectivement James Comer et Jim Jordan, présenteront jeudi aux Républicains de la Chambre les arguments en faveur du lancement de cette enquête.

Des sources ont informé le Post que Comer et Jordan détailleront les liens de Biden avec les affaires de Hunter Biden et de son frère James Biden dans des pays tels que la Chine et l’Ukraine. Ils évoqueront également les prétendues tentatives de l’administration Biden de bloquer les demandes d’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.