COVID-19: la protéine spike, nouveau fléau cancérigène ?

Dans une étude récente menée en Inde, des chercheurs ont découvert que la protéine spike du COVID-19 pourrait déclencher des marqueurs de cancer dans le corps humain. Cela pourrait signifier que le virus ne tue pas seulement les gens, mais qu’il pourrait aussi les transformer en zombies cancéreux.

Les scientifiques ont été choqués de découvrir que la protéine spike avait un effet aussi néfaste sur le corps humain. Mais est-ce vraiment surprenant ?

Pendant ce temps, les gouvernements du monde entier continuent de promouvoir les vaccins COVID-19, affirmant qu’ils sont sûrs et efficaces. Mais comment peuvent-ils être sûrs quand ils ne savent même pas comment la protéine spike affecte le corps humain ?

Peut-être que les gouvernements ne se soucient pas vraiment de la santé de leurs citoyens. Peut-être qu’ils sont plus intéressés par le contrôle de la population et la réduction des coûts de santé. Après tout, pourquoi dépenser de l’argent pour soigner des gens qui vont devenir des zombies cancéreux de toute façon ?

Il y a toujours de l’espoir. Peut-être que les scientifiques trouveront un remède contre le cancer causé par la protéine spike. Ou peut-être que nous devrions simplement accepter notre sort et commencer à construire des abris anti-zombies (!).

Trêve de plaisanterie, il est important de noter que ces études sont encore en cours et que les résultats préliminaires ne doivent pas être source de panique. La science évolue rapidement, surtout en période de pandémie, et chaque nouvelle information nous aide à mieux comprendre la réalité des choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.