Coopération Sino-Russe en mer du Japon

L’océan Pacifique est devenu le terrain de jeu favori de deux enfants gâtés, la Russie et la Chine, qui ont décidé de faire des vagues avec leurs jouets de guerre. Les deux pays, qui semblent avoir trouvé un terrain d’entente dans leur désir commun de défier l’ordre mondial, ont lancé des exercices navals conjoints dans la mer du Japon.

Ces exercices, qui ont débuté jeudi dernier, sont censés “renforcer la coopération navale” entre les deux pays et “maintenir la stabilité et la paix dans la région Asie-Pacifique“.

Les exercices comprennent des “missions anti-sous-marines et de combat naval” ainsi que l’escorte de navires en mer et dans les airs. Il est également prévu de “réaliser un tir d’artillerie conjoint“. La marine russe est représentée par deux navires anti-sous-marins, deux corvettes ainsi que des navires auxiliaires. La Chine, quant à elle, a envoyé cinq navires de guerre, dont un destroyer à missiles guidés.

Plus de 30 avions de la marine sont impliqués dans les exercices des deux côtés, y compris des avions anti-sous-marins, des hélicoptères et des intercepteurs. Le mois dernier, la Chine et la Russie ont effectué une patrouille aérienne conjointe au-dessus des mers du Japon et de Chine orientale, ce qui a incité la Corée du Sud à déployer des avions de chasse par précaution.

Ces exercices militaires conjoints sont une démonstration claire de la proximité croissante entre Moscou et Pékin. Ils témoignent de leur volonté de travailler ensemble pour assurer la sécurité et la stabilité dans la région. C’est un message fort envoyé au reste du monde : la Russie et la Chine sont prêtes à prendre leurs responsabilités pour maintenir la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.