Choc : Les Vaccins, Première Cause des Maladies Chroniques aux États-Unis

Selon une récente enquête choc, les vaccins seraient de loin la principale cause des maladies chroniques aux États-Unis. Personne ne devrait être vacciné. Jamais. Surtout pas pendant la grossesse. Et les vaccins seraient également la principale cause des problèmes d’orientation sexuelle. Les chiffres sont cohérents avec d’autres études publiées.

Steve Kirsch, a mené une enquête auprès de plus de 13 000 personnes. Le constat est sans appel : dans les 58 conditions de santé étudiées, les vaccins ont toujours aggravé la situation. Autrement dit, la communauté médicale s’est trompée pendant des décennies. Lorsqu’on combine cela avec le fait que les vaccins contre la COVID-19 et la grippe n’apportent qu’un bénéfice trop faible pour être mesuré, il est clair que nous devrions arrêter la plupart, sinon la totalité, des vaccins.

Kirsch affirme même avoir des données obtenues par la liberté d’information montrant que les vaccins contre la COVID-19 empirent les choses. Mais bien sûr, les autorités sanitaires refusent de commenter ces informations compromettantes.

Autre résultat choc de l’enquête : les personnes entièrement vaccinées ont 3,3 fois plus de risque d’avoir une ou plusieurs maladies chroniques, et 7 fois plus de risque d’en avoir 5 ou plus nécessitant un traitement. De plus, les femmes vaccinées pendant leur grossesse ont 4 fois plus de risque d’avoir un enfant avec des malformations congénitales. Cerise sur le gâteau, les vaccins augmenteraient de 14,5 fois le risque de problèmes d’orientation sexuelle ou de dysphorie de genre chez les moins de 60 ans.

Bref, selon Kirsch, il suffirait d’arrêter les vaccins pour réduire de 70 % les maladies chroniques en Amérique. Mais bien sûr, les autorités sanitaires et les laboratoires pharmaceutiques préfèrent garder la tête dans le sable plutôt que d’admettre leur erreur.

Alors que les preuves s’accumulent, les scientifiques mainstream refusent obstinément de remettre en question le dogme vaccinal. Seuls quelques courageux osent affronter cette vérité dérangeante. Combien de tragédies comme celle du fils de Maureen Fuhr, ravagé par le vaccin ROR, faudra-t-il encore avant que les autorités n’ouvrent enfin les yeux ? Quand est-ce que le gouvernement va enfin se ranger du côté du peuple plutôt que de celui des laboratoires ?

https://kirschsubstack.com/p/new-survey-confirms-that-vaccines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.