Bill Gates manipule-t-il le Monde contre Raoult?

Dans une série de rebondissements ridicules, Le Monde, qu’on soupçonne de tremper dans le pot de miel de la Fondation Bill Gates, semble avoir une cible favorite: l’IHU de Marseille et son illustre directeur, Didier Raoult. Pas moins de quatre articles à charge ont émergé dans un laps de temps réduit, en réponse à l’avis de ce dernier sur le vaccin.

Didier Raoult, cette figure controversée, a toujours défié l’orthodoxie médicale dominante. Ses dires ? Le dépistage massif dès le début aurait été la solution. Masques, confinements, couvre-feux ? Des tactiques inefficaces face à une situation épidémique. Les virus mutent rapidement, donc la séquence de leurs génomes était primordiale. De plus, il prône la surveillance des élevages de visons depuis 2020 pour éviter de nouveaux variants.

Parlons des thérapies alternatives dont il se fait le héraut. Hydroxychloroquine, pointée du doigt pour ses supposés effets létaux par le Lancet, ou vilipendée comme “désinfectant d’aquarium toxique” par notre cher Olivier Véran. L’Ivermectine, médicament soi-disant réservé aux animaux selon la FDA. Raoult rétorque, sourire en coin, que l’hydroxychloroquine a permis à l’IHU d’avoir le taux de mortalité le plus bas au monde en 2020 et 2021.

Et le vaccin ? La sacro-sainte solution à notre crise actuelle ? Raoult s’amuse de l’idée qu’un vaccin puisse éradiquer une maladie qui touche aussi les animaux et dont l’immunité naturelle est faible. Les contraintes pour obtenir un consentement dans un essai vaccinal sont pour lui une violation de la déclaration d’Helsinki. Sans oublier, rappelle-t-il, que le vaccin n’empêche pas la contagion.

Mais le pompon est sans doute sa dernière révélation : le vaccin Covid n’est plus recommandé en dessous de 50 ans, car sans bénéfice pour les patients.

Où nous mène cette aventure ? Un illustre docteur aux idées dérangeantes mais totalement dans le vrai, un journal influent au flair sélectif et interressé, et un milliardaire philanthrope avec, qui sait, des ficelles à tirer dans l’ombre. Si ce n’est pas un scénario à donner des frissons…

Alors Raoult est il un ange ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.