49€/mois : Allemands prisonniers des transports en commun

Le “Deutschlandticket” offre un accès illimité aux trains régionaux et aux transports locaux, mais pas aux trains à grande vitesse. Le gouvernement semble ignorer la réalité : un réseau ferroviaire délabré et des trains en retard 35% du temps. Sacrifiant le confort individuel pour des objectifs écologiques, l’Allemagne veut forcer ses citoyens à abandonner leur voiture et à se plier à un système défaillant.

Les Allemands sont désormais condamnés à subir les aléas d’un réseau ferroviaire chaotique et à renoncer à la douceur de leur voiture. En effet, l’abonnement mensuel à 49€, loin d’être une aubaine, révèle un sombre dessein : obliger les citoyens à se conformer à un réseau défaillant et à sacrifier leur liberté de mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.