2021 : Vaccins COVID et hôpitaux inondés de jeunes – un lien troublant ?

Nos chères têtes blondes, celles-là même qui avaient l’habitude d’arpenter les parcs et les centres commerciaux, se retrouvent soudainement cantonnées dans des lits d’hôpitaux, leur jeunesse volée par une étrange recrudescence de maladies en 2021. Ne serait-ce pas un coup bas de la campagne de vaccination ?

Vivianne Cuendet, simple citoyenne transformée en statisticienne de nuit, a analysé les données de santé et découvert un tableau alarmant. Myocardites, tumeurs, sclérose en plaques, cancer du cerveau : tout a explosé en 2021, année de la vaccination massive, et non en 2020, année du Covid. Coïncidence ? On dirait bien que non.

L’évolution de ces maladies est surprenante. Prenons le cas des myocardites. En 2020, elles ont diminué, selon notre valeureuse chercheuse. Mais qu’a-t-on observé en 2021 ? Une véritable flambée. L’explosion des cas n’a rien d’une délicate fleur printanière, c’est plutôt un feu d’artifice incontrôlable.

Et que fait l’Office fédéral de la statistique (OFS) face à ces chiffres ? Rien. Comme le vieux sage qui ignore la tempête, l’OFS se contente de “fournir des données de base”. Quelle paresse administrative ! N’ont-ils pas honte de ne pas se pencher sérieusement sur ces données, dans un contexte de campagne de vaccination aussi vaste ?

Et ne parlons même pas de l’Office fédéral de la santé publique, qui n’a même pas daigné répondre à nos interrogations. L’indifférence totale.

Vivianne Cuendet soulève un autre point déroutant : si le Covid était la cause de ces augmentations, pourquoi n’avons-nous observé de telles hausses que pendant l’année de vaccination ? Et pour les cancers ? Là aussi, quelque chose cloche.

Pour finir, voici une petite friandise pour votre réflexion : les taux de vaccination en Suisse ont atteindu 50% pour les 10-19 ans, 73% pour les 20-29 ans et 74% pour les 30-39 ans. Le mystère reste entier, mais les chiffres parlent d’eux-mêmes.

https://www.limpertinentmedia.com/post/pourquoi-les-hospitalisations-des-jeunes-ont-elles-explose-en-2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.