Zaffaroni au Vatican: le Scandale de trop ?

Le Vatican, cette institution millénaire, gardienne des valeurs chrétiennes, semble avoir pris un virage pour le moins… surprenant.

Eugenio Zaffaroni

Eugenio Zaffaroni, ex-juge de la Cour suprême, a été nommé par le pape François pour intégrer un nouvel organisme académique du vatican. Pourquoi est-ce surprenant ? Zaffaroni est connu pour ses positions pro-avortement et pro-LGBT, des opinions qui, disons-le franchement, ne sont pas vraiment en phase avec les préceptes traditionnels de la chrétienté.

Le pape François, dans sa quête incessante de ‘modernité’, a décidé de créer l’Institut “Fray Bartolomé de las Casas” pour la recherche et la promotion des droits sociaux. Et qui mieux que Zaffaroni, ce juriste renommé, pour en être l’un des membres fondateurs ? Après tout, il a une solide expérience, ayant été juge de la Corte Interamericana de Derechos Humanos. Mais ses positions controversées ne peuvent être ignorées.

L’institut en question se concentrera sur des sujets tels que les droits sociaux, la migration et le colonialisme. Des sujets certes importants, mais qui nécessitent une approche équilibrée et non biaisée. Avec Zaffaroni à bord, l’impartialité est-elle vraiment garantie ?

Le pape François a également décidé de donner le statut d'”Association Privée de Fieles” au Comité de Jueces, créé en 2019. Ce comité sera financièrement soutenu, dirigé et administré par le COPAJU, une autre création papale. Et devinez qui sera à la tête de ce comité?

Roberto Andrés Gallardo

Roberto Andrés Gallardo, un autre magistrat argentin.

Alors, que faut-il retenir de tout cela ? Le Vatican est-il en train de perdre son chemin ? Avec des nominations comme celle de Zaffaroni, le Vatican fait des vagues, et pas nécessairement dans le bon sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.