Votre navigateur directement censuré par Macron et le WEF !

La belle époque où l’internet était un espace de liberté semble s’éloigner. Selon des sources récentes, le World Economic Forum (WEF) aurait demandé aux principales entreprises de navigateurs web de commencer à bloquer des sites jugés “indésirables” par les élites mondialistes. Et qui est le premier à emboîter le pas ? La France, bien sûr, toujours en première ligne pour des initiatives controversées.

Mozilla, le créateur de Firefox, a qualifié ce plan de “bien intentionné mais dangereux”. Selon eux, Emmanuel Macron avance résolument avec des plans visant à forcer des navigateurs comme Firefox à créer une “capacité technique dystopique” permettant à l’élite mondialiste de réguler ce que les gens voient en ligne. Imaginez un monde où votre navigateur pourrait être forcé d’intégrer une liste de sites interdits

Si cette loi est adoptée, elle mettra fin à ce que Mozilla décrit comme des “décennies de normes établies de modération de contenu“. Les gouvernements autoritaires pourraient “négocier facilement l’existence d’outils de contournement de la censure”. L’industrie du droit d’auteur pourrait également profiter de cette loi pour forcer les navigateurs à bloquer les sites contenant du contenu contrefait.

En 2004, BT (British Telecom) avait introduit CleanFeed, conçu pour bloquer tous les sites de pornographie infantile illégaux. Une initiative louable, mais qui pourrait être détournée à d’autres fins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.