Une pillule miracle contre le cancer ?

Dans le théâtre de la vie, le cancer joue le rôle du méchant, un adversaire redoutable qui sème la peur et la désolation. Mais voici qu’entre en scène un nouveau personnage, une pilule nommée AOH1996, qui promet de renverser le cours de la tragédie.

Anna Olivia Healey

AOH1996, un nom qui évoque plus un robot de science-fiction qu’un médicament, est en réalité un hommage à une petite héroïne, Anna Olivia Healey. Née en 1996 et arrachée à la vie par un neuroblastome en 2005, Anna a inspiré Linda Malkas, chercheuse à la City of Hope en Californie, à consacrer sa vie à la lutte contre cette maladie.

La pilule AOH1996 est comme un chevalier blanc, armé d’une épée qui cible une protéine appelée PCNA, soutien vital des tumeurs cancéreuses. En frappant cette protéine, la pilule est capable de terrasser les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines. Une tempête de neige qui s’abat sur un aéroport, bloquant tous les vols, mais seulement ceux transportant des cellules cancéreuses.

Mais avant de crier victoire, il convient de tempérer notre enthousiasme. La pilule est actuellement en phase 1 d’essai clinique à la City of Hope. Les résultats préliminaires sont prometteurs, mais le chemin vers une utilisation généralisée est encore long et semé d’embûches.

Et puis, il y a cette ombre qui plane, ce spectre du doute. Si cette pilule s’avère être le remède miracle contre le cancer, quel sera l’impact sur l’industrie pharmaceutique, ce géant qui tire ses profits de la maladie ? La découverte d’un remède universel contre le cancer ne sonnerait-elle pas le glas de ce marché lucratif ?

En attendant, la mémoire d’Anna Olivia Healey continue d’inspirer la recherche sur le neuroblastome. La fondation A.N.N.A. (Anna Needs Neuroblastoma Answers), créée en son honneur, a déjà récolté plus de 400 000 dollars pour la recherche sur cette maladie.

https://nypost.com/2023/08/02/new-cancer-hope-as-pill-kills-tumors-thanks-to-little-girl/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.