TikTok Bientôt Banni des USA

Le Sénat américain a voté mardi soir, avec une large majorité, en faveur d’une législation qui interdirait TikTok aux États-Unis si son propriétaire, la société technologique chinoise ByteDance, ne se sépare pas de la populaire application de courtes vidéos dans les neuf à douze prochains mois[3][4]. Les législateurs américains sont mus par une inquiétude généralisée quant à la possibilité pour la Chine d’accéder aux données des Américains ou de les surveiller via l’application[1].

Le sénateur Marco Rubio, éminent membre du Comité du renseignement, a déclaré : “Pendant des années, nous avons permis au Parti communiste chinois de contrôler l’une des applications les plus populaires en Amérique, ce qui était dangereusement à courte vue. Une nouvelle loi va obliger son propriétaire chinois à vendre l’application. C’est une bonne décision pour l’Amérique.”[3]

Cette bataille de quatre ans autour de TikTok, utilisée par 170 millions de personnes aux États-Unis, n’est qu’un front dans la guerre de l’internet et de la technologie entre Washington et Pékin[1][4]. La semaine dernière, Apple a déclaré que Pékin lui avait ordonné de retirer WhatsApp et Threads de Meta Platforms de son App Store en Chine, invoquant des préoccupations de sécurité nationale[1].

TikTok s’apprête à contester le projet de loi au nom du Premier amendement, et les utilisateurs de TikTok devraient également intenter une action en justice[1][4]. En novembre, un juge américain du Montana a bloqué une interdiction de l’État concernant TikTok, invoquant la liberté d’expression[1]. L’American Civil Liberties Union a déclaré qu’interdire ou exiger la cession de TikTok “créerait un précédent mondial alarmant en matière de contrôle excessif des plateformes de médias sociaux par le gouvernement”[1].

TikTok, qui affirme n’avoir jamais partagé et ne jamais partager les données des utilisateurs américains avec le gouvernement chinois, n’a pas immédiatement commenté la situation, mais a informé ses employés qu’elle saisirait rapidement les tribunaux pour tenter de bloquer la législation[1][4]. “C’est le début, pas la fin de ce long processus”, a déclaré TikTok à son personnel samedi dans un courriel[1].

Si ByteDance ne parvient pas à se séparer de TikTok, les magasins d’applications exploités par Apple, Google d’Alphabet et d’autres ne pourront pas légalement proposer TikTok ou fournir des services d’hébergement web aux applications contrôlées par ByteDance ou au site web de TikTok[1][5]. Le projet de loi donnerait également à la Maison Blanche de nouveaux outils pour interdire ou forcer la vente d’autres applications étrangères qu’elle juge menaçantes pour la sécurité[1].

Une fois le projet de loi promulgué, ByteDance disposera de 270 jours pour se séparer des opérations américaines de TikTok, avec une éventuelle prolongation de trois mois s’il y a des signes de progrès dans la transaction[1][5]. Le sénateur démocrate Ed Markey a déclaré qu’il serait difficile, voire impossible, pour ByteDance de se désengager d’ici début 2025, ajoutant qu’une vente serait l’une des transactions les plus compliquées et les plus coûteuses de l’histoire, nécessitant des mois, voire des années, de diligence raisonnable[1]. “Nous devrions être très clairs sur le résultat probable de cette loi. Il s’agit en réalité d’une simple interdiction de TikTok”, a-t-il déclaré. “La censure n’est pas ce que nous sommes en tant que peuple. Nous ne devrions pas minimiser ou nier ce compromis.”[1]

Cette législation visant à interdire TikTok soulève de nombreuses questions sur la liberté d’expression (une fois de plus comme partout en ce moment), la sécurité nationale et les relations entre les États-Unis et la Chine dans le domaine de la technologie. Les prochains mois seront cruciaux pour déterminer l’avenir de TikTok aux États-Unis et pourraient avoir des répercussions importantes sur l’industrie technologique mondiale.


[1] https://www.leparisien.fr/international/etats-unis-la-chambre-des-representants-adopte-le-texte-qui-menace-tiktok-dinterdiction-13-03-2024-VYWQOYAHWJBP3ANEZNR72CVFIE.php
[2] https://www.agefi.fr/news/entreprises/tiktok-se-trouve-dans-le-viseur-des-autorites-americaines
[3] https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/USA-Le-Senat-adopte-le-projet-de-loi-visant-a-obliger-ByteDance-a-ceder-TikTok-46509684/
[4] https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/les-etats-unis-poussent-tiktok-vers-la-sortie-20240424
[5] https://www.usinenouvelle.com/article/etats-unis-le-senat-adopte-le-projet-de-loi-visant-a-obliger-bytedance-a-ceder-tiktok.N2212007

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.