Routes sacrifiées pour armes: l’UE en mode mafia

L’Union européenne, cette fameuse “famille” d’États membres, vient de démontrer une fois de plus sa capacité à détourner des fonds pour des causes toujours plus louables. En effet, qui aurait pu croire que les routes et aéroports de nos pauvres régions auraient pu être sacrifiés sur l’autel de la production d’armement ? Mais rassurez-vous, tout cela est fait pour notre bien-être et notre sécurité.

Adieu les projets d’infrastructure pour les régions défavorisées, bonjour les usines à munitions et missiles. Car il est vrai que notre priorité absolue doit être d’aider l’Ukraine et de remplir nos stocks d’armes. Qui a besoin de routes et d’aéroports pour se déplacer quand on peut simplement se barricader chez soi et admirer les jolis feux d’artifice de l’artillerie ?

Thierry Breton, notre cher Commissaire européen chargé de cette noble mission, nous rassure en affirmant que tout cela est “totalement compatible” avec les traités européens. Quelle joie de savoir que nos dirigeants sont capables de jongler avec les lois pour les adapter à leurs besoins…

Breton nous assure également que cette décision est motivée par la nécessité de défendre notre démocratie. Car rien ne vaut une bonne dose d’armement pour garantir la paix et la liberté, n’est-ce pas ? Et puis, soyons honnêtes, n’est-il pas plus intéressant de créer des emplois dans l’industrie de la guerre plutôt que dans des secteurs aussi ennuyeux que la construction ou les transports ?

Il faut bien reconnaître que l’UE, dans sa grande sagesse, nous montre une fois de plus la voie à suivre. Après tout, pourquoi se soucier de l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens, quand on peut se lancer dans une course à l’armement, digne des plus grandes mafias ?

Préparons-nous à accueillir à bras ouverts ces nouvelles usines et ces beaux missiles qui, à n’en pas douter, sauront redonner un élan à notre économie et renforcer notre sécurité.

Ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.