Quand Pif Gadget et Playboy deviennent les nouveaux porte-voix de l’Élysée : Macron et Schiappa à la conquête du kiosque

La politique ne cesse de nous surprendre, surtout quand nos chers élus décident de se prêter au jeu des médias. Ainsi, en février dernier, Emmanuel Macron s’est adressé aux enfants en accordant une entrevue au magazine Pif Gadget, laissant les actifs sur le carreau. Mais notre Président sait partager l’affiche avec ses ministres, puisque Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et solidaire et de la Vie associative, a décidé de faire la une du célèbre magazine Playboy.

Oui, vous avez bien lu. Marlène Schiappa, la première femme politique française à poser en couverture de Playboy, et ce, en pleine crise sociale. Quel timing ! Si certaines langues de vipères évoquent une couverture “lunaire”, il semblerait que la secrétaire d’État y voit une manière de promouvoir la cause féministe. Car oui, messieurs-dames, Playboy a changé de ligne éditoriale depuis 2016 et n’est plus réservé aux vieux machos. C’est désormais un “mook” intello et branché qui parle aussi bien de littérature que de politique.

Alors, qu’en penser ? Faut-il rire ou pleurer devant ces deux choix médiatiques pour le moins étonnants ? Peut-être que nos dirigeants cherchent simplement à toucher un public plus large, ou peut-être ont-ils simplement envie de se détendre un peu en ces temps troublés. Après tout, la politique, c’est du sérieux, mais il faut aussi savoir prendre du recul.

En tout cas, une chose est sûre : avec ces deux couvertures, nos élus ont réussi à créer le buzz. Et si c’était finalement ça, le but de la manoeuvre ? Faire parler d’eux, coûte que coûte, quitte à dérouter leurs électeurs. Mais bon, comme on dit, il n’y a pas de mauvaise publicité… Alors vivement le 8 avril, pour découvrir ce que Playboy nous réserve avec Marlène Schiappa en vedette !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.