Podcasts : les nouveaux rois des élections 2024 ?

Voilà que notre démocratie se trouve à l’orée d’une révolution, murmure Robert F. Kennedy Jr., qui pense que les élections de 2024 seront décidées par les podcasts. Mais avant de réduire cette prédiction à une simple fantaisie, explorons ensemble ce qu’il sous-entend.

Kennedy pose un regard plein d’espoir sur la scène des médias numériques. Il se sert des statistiques pour soutenir son affirmation : le podcast de Joe Rogan avec Peter McCullough, aurait été écouté 40 millions de fois. Une audience gargantuesque, qui dépasse largement la portée de nombreux médias traditionnels.

Et le fameux Tucker ? Il serait écouté 10 fois plus que CNN, dixit Kennedy. C’est un chiffre qui donne le vertige. Le taux d’écoute de Rogan, lui, serait 10 fois plus important que celui de Tucker. Cela suggère que nous assistons à une métamorphose radicale de la consommation médiatique. Désormais, le public semble préférer les voix familières des podcasts aux discours parfois artificiels des chaînes d’information.

Kennedy affirme que ces podcasts permettraient aux candidats dissidents et insurgés, comme lui, de démanteler le monolithe des médias d’entreprise. Une perspective rafraîchissante. Imaginez des candidats en mesure de s’adresser directement à leur public sans intermédiaire, s’affranchissant des courants dominants pour présenter des points de vue authentiques et uniques.

Bien sûr, cette prophétie de Kennedy suscite la moquerie de certains. Mais peut-être devrions-nous plutôt y voir l’indice d’un avenir plus diversifié pour notre paysage médiatique. Qui sait, peut-être que dans quelques années, nous assisterons à des élections présidentielles décidées entre deux épisodes de notre podcast favori ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.