Pékin et Moscou Unis Contre Washington

Les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine se sont rencontrés jeudi à Pékin, condamnant ce qu’ils considèrent comme le comportement de plus en plus agressif des États-Unis et s’engageant à approfondir les liens déjà étroits entre leurs pays en matière de défense et de coopération militaire[1].

Dans un affront évident à Washington, dont le plus haut diplomate s’était rendu en Chine le mois dernier pour tenter de persuader Pékin de réduire ses relations avec Moscou, Xi a signalé que Pékin et Moscou étaient sur la même longueur d’onde sur une série de questions importantes, notamment sur l’Ukraine, et qu’ils résisteraient aux pressions occidentales visant à dégrader leurs liens[1].

Une déclaration commune a fait état de préoccupations concernant ce qui a été décrit comme les efforts américains pour violer l’équilibre nucléaire stratégique, la défense antimissile mondiale américaine qui menacerait la Russie et la Chine, et les plans américains d’armes de haute précision non nucléaires[1].

Poutine, qui effectuait son premier voyage à l’étranger depuis sa prestation de serment ce mois-ci pour un nouveau mandat présidentiel, a qualifié la coopération entre Moscou et Pékin dans les affaires mondiales comme l’un des principaux facteurs de stabilisation sur la scène internationale[1]. Ensemble, ils défendent les principes de justice et un ordre mondial démocratique reflétant les réalités multipolaires et fondé sur le droit international, a déclaré Poutine à Xi[1].

La visite de Poutine intervient quelques semaines après que le secrétaire d’État américain Antony Blinken se soit rendu en Chine pour exprimer ses inquiétudes quant au soutien présumé de la Chine à l’armée russe[1]. En choisissant la Chine pour son premier voyage à l’étranger depuis sa prestation de serment, Poutine envoie un message au monde sur ses priorités et la force de ses liens personnels avec Xi[1].

La déclaration commune approfondit la relation stratégique et mentionne spécifiquement comment la coopération conjointe dans les secteurs de la défense entre les deux nations a amélioré la sécurité régionale et mondiale, ainsi que les plans visant à renforcer les liens militaires[1]. Elle condamne également les initiatives visant à saisir les avoirs et les biens d’États étrangers, une référence claire aux mesures occidentales visant à rediriger les profits des avoirs russes gelés ou les avoirs eux-mêmes pour aider l’Ukraine[1].

Xi a déclaré que les deux parties convenaient qu’un règlement politique de la crise ukrainienne était la “bonne direction”[1]. Poutine s’est dit reconnaissant envers la Chine d’avoir tenté de résoudre la crise ukrainienne, ajoutant qu’il informerait Xi de la situation là-bas, où les forces russes progressent sur plusieurs fronts[1][4].

Ce voyage de deux jours comprendra des discussions sur l’Ukraine, l’Asie, l’énergie et le commerce[1][5]. Poutine et Xi participeront également à une célébration marquant les 75 ans de la reconnaissance par l’Union soviétique de la République populaire de Chine, déclarée par Mao Zedong en 1949[1][3][5].

Les États-Unis considèrent la Chine comme leur plus grand concurrent et la Russie comme leur plus grande menace étatique[1][5]. Poutine et Xi partagent une vision du monde qui dépeint l’Occident comme décadent et en déclin, alors même que la Chine défie la suprématie américaine dans tous les domaines[1][5].

La Chine a renforcé ses liens commerciaux et militaires avec la Russie ces dernières années, alors que les États-Unis et leurs alliés imposaient des sanctions aux deux pays, en particulier à Moscou pour son invasion de l’Ukraine[1][5]. Pékin est devenu un allié crucial pour Moscou, lui offrant une bouée de sauvetage alors que les sanctions occidentales restreignent une grande partie de l’accès de la Russie au commerce international[4].


[1] https://www.reuters.com/world/putin-xi-deepen-partnership-scold-united-states-2024-05-16/
[2] https://www.voanews.com/a/xi-putin-pledge-to-deepen-strategic-ties-at-beijing-talks-/7614384.html
[3] https://www.lemonde.fr/en/international/article/2024/05/16/putin-meets-xi-in-china-to-test-no-limits-friendship_6671631_4.html
[4] https://www.euronews.com/2024/05/16/chinas-xi-welcomes-putin-as-moscow-gains-ground-in-ukraine
[5] https://www.straitstimes.com/asia/putin-to-visit-chinas-xi-to-deepen-strategic-partnership

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.