Pandémie et Pandémonium : les sombres secrets du dieu Pan dévoilés

Dans un monde déjà tourmenté par les crises sanitaires, il est parfois difficile de croire que les choses puissent être encore plus sombres. Pourtant, certains esprits créatifs se sont penchés sur les origines du mot “pandémie” et ont découvert des liens troublants avec le dieu Pan, figure mythologique associée à la pédophilie. Plongeons dans les abysses de ces sombres révélations.

Le mot “pandémie” a été mis en parallèle avec le terme “pandémonium”, qui signifie littéralement rassemblement de démons où Satan invoque le conseil des démons. Selon cette théorie, le dieu Pan, mi-homme mi-bouc et protecteur des bergers et des troupeaux dans la mythologie grecque, serait à l’origine de cette connexion sinistre.

PAN, dans cette interprétation, représenterait le démon mâle chèvre, le démon des bergers. Quant à DEMIA, il ferait référence au suivi, ou au mouton obéissant au berger. Ainsi, la pandémie serait synonyme de suivre aveuglément la voie démoniaque, menée par le dieu Pan.

L’association de Pan avec la pédophilie est, quant à elle, évidente. Dans certaines légendes, le dieu est décrit comme ayant des comportements ignobles envers les enfants.

Il incarne les sombres travers de l’humanité et les menaces qui pèsent sur les plus vulnérables en période de crise. La pandémie, sous le prisme de cette association avec Pan, prend une dimension encore plus sinistre et tragique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.