Ovnis : les USA jouent avec des jouets extraterrestres

Les États-Unis, cette nation qui nous a donné McDonald’s et le reality show, nous offre maintenant une nouvelle distraction : des ovnis. Selon David Charles Grusch, un agent du département de la Défense, les États-Unis ont en leur possession du matériel provenant de PAN (phénomènes aérospatiaux non identifiés).

Grusch, qui a travaillé sur les ovnis pendant 14 ans, a déclenché une procédure officielle de lanceur d’alerte pour partager ses informations avec le Congrès. Il semble que le Pentagone ait un programme pour étudier ces objets volants non identifiés. C’est comme un épisode de “X-Files” mais sans Mulder et Scully.

Selon les documents révélés par Grusch, des programmes secrets ont été mis en place pour étudier ce matériel “d’origine exotique” à des fins militaires. On peut imaginer les scientifiques du Pentagone, avec leurs blouses blanches et leurs lunettes à monture épaisse, penchés sur des morceaux de métal extraterrestre, se grattant la tête en se demandant comment ils pourraient l’utiliser pour construire le prochain drone de combat.

Le porte-parole du Pentagone a répondu aux allégations de Grusch en disant que le bureau en charge des ovnis était prêt à parler “avec tout employé ou entrepreneur ancien ou actuel du gouvernement qui pense avoir des informations pertinentes”. C’est une réponse typiquement bureaucratique, qui ne confirme ni ne nie rien.

La NASA a également tenu sa première réunion publique sur les ovnis le 30 mai dernier. Ils ont même diffusé une vidéo d’un objet volant non-identifié aperçu au Moyen-Orient en 2022. C’est comme si la NASA voulait dire : “Regardez, nous avons aussi des ovnis ! Nous sommes toujours pertinents !”

Et voilà, le moment idéal pour faire diversion. Avec une économie en berne, des tensions géopolitiques croissantes et une population de plus en plus mécontente, quoi de mieux que de détourner l’attention vers le ciel ? Les ovnis, ces mystérieux visiteurs de l’espace, sont le parfait écran de fumée pour masquer les problèmes terrestres.

Il est difficile de dire ce qui est plus surprenant : le fait que les États-Unis aient du matériel d’origine non humaine, ou le fait qu’ils aient réussi à le garder secret pendant si longtemps. Quoi qu’il en soit, une chose est certaine : les ovnis sont désormais officiellement une affaire d’État. Et une distraction bien pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.