Moscou : l’IA espionne vos courses

Dans un monde où la vie privée est de plus en plus menacée, Moscou a décidé de franchir un nouveau cap. Les autorités de la ville ont annoncé l’installation prochaine de caméras dotées d’intelligence artificielle dans les plus grands supermarchés de la capitale russe. Ces caméras auront pour mission d’étudier les clients en fonction de leur âge, de leur sexe et de la direction de leur regard. L’objectif ? Analyser le comportement des consommateurs et identifier les produits qui les intéressent sur les étagères.

La mise en place de ce système, développé par une entreprise locale, est présentée comme un “outil d’analyse pratique” qui permettra aux détaillants de réagir plus rapidement aux changements de la demande. Mais ne nous y trompons pas, cette initiative s’inscrit dans un contexte de crise économique en Russie, exacerbée par la guerre en Ukraine et les sanctions qui en découlent.

Il est intéressant de noter que des systèmes de surveillance similaires existent déjà en Occident, mais ils sont soumis à un examen plus approfondi et à une opposition publique plus forte en raison de préoccupations liées à la vie privée et aux biais algorithmiques, entre autres. Les autorités moscovites assurent cependant que le nouveau système d’IA ne sera pas utilisé pour collecter des données personnelles.

Mais qui peut croire à ces belles paroles ? Malheureusement, la promesse de ne pas collecter de données personnelles sonne creux.

Et que dire de l’argument selon lequel ce système aidera à “déterminer quels produits attirent l’attention du client en raison de leur apparence” et à “savoir comment les placer correctement sur les étagères du magasin” ? N’est-ce pas là une manière détournée de manipuler encore plus les consommateurs, déjà bombardés de publicités et d’incitations à l’achat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.