Médias traditionnels: confiance en chute libre !

La confiance dans les médias traditionnels est en chute libre, selon le “Reuters Institute Digital News Report 2023“. Les gens se tournent de plus en plus vers les réseaux sociaux pour s’informer, et TikTok semble être le grand gagnant de cette évolution.

En Allemagne, l’intérêt pour les actualités a continué de diminuer en 2023, avec seulement 52% des adultes utilisant Internet qui déclarent avoir un grand intérêt pour les actualités, contre 81% en 2014. De plus, la confiance dans les actualités a également diminué, avec seulement 43% des personnes interrogées qui considèrent que la majorité des actualités sont dignes de confiance, soit une baisse de sept points de pourcentage par rapport à l’année précédente.

Les jeunes sont encore plus sceptiques. Seulement 28% des 28 à 34 ans font encore confiance à la majorité des actualités. C’est une tendance qui semble se confirmer à l’échelle mondiale.

Aux États-Unis, la confiance dans les actualités a légèrement augmenté, passant de 26% en 2022 à 32% en 2023. Cependant, cette augmentation est inhabituelle parmi les pays occidentaux. En Belgique et en Allemagne, par exemple, la confiance déclarée dans les médias a diminué depuis l’année dernière.

Dans le même temps, l’utilisation de la télévision continue de diminuer. En 2023, 63% des personnes interrogées consomment des actualités sur Internet au moins une fois par semaine, contre 68% en 2022. Les émissions d’actualités à la télévision sont regardées par 59% des personnes interrogées, contre 65% en 2022.

Il semble que les gens préfèrent de plus en plus accéder aux actualités via des plateformes comme TikTok et Instagram, qui mettent l’accent sur les “célébrités, les influenceurs et les personnalités des médias sociaux”, plutôt que sur les organisations d’actualités ou les journalistes.

C’est une tendance qui pourrait avoir des implications importantes pour la façon dont les actualités sont produites et consommées à l’avenir. Les médias traditionnels doivent s’adapter à cette nouvelle réalité ou risquer de devenir obsolètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.