Maricopa, la mascarade électorale : programmation illicite de machines à voter

Il semblerait que la sombre comédie électorale de Maricopa n’ait pas encore dit son dernier mot. De nouvelles preuves vidéo ont émergé, renforçant les accusations les plus extremes portées contre les officiels de cette charmante bourgade d’Arizona. Cela ressemble à un épisode mal ficelé d’une série télévisée de troisième zone, où l’intrigue est aussi prévisible qu’un coucher de soleil dans le désert.

Dans ce dernier rebondissement, des responsables sont pris sur le vif, en train de briser les sceaux sacrés de machines électorales soigneusement testées. Et pour quoi faire ? Pour reprogrammer les cartes mémoire, pardi !

Et comme par hasard, une majorité de ces machines, soit 59%, tomberaient en panne le jour J, mais uniquement dans les zones favorables aux républicains. Comme c’est étrange ! On se croirait dans un jeu vidéo truqué où l’adversaire aurait tous les cheatcodes.

C’est une histoire aussi incroyable que désolante. Et pourtant, malgré le côté grotesque de la situation, les implications sont graves. C’est l’intégrité de notre démocratie qui est en jeu. Que peut-on attendre d’un système qui est truqué dès le départ ?

La vérité a été dévoilée, et elle n’est pas jolie à voir. Mais c’est la réalité. Et comme disait l’autre, la réalité dépasse souvent la fiction. En tout cas, pour Maricopa, cela semble être le cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.