Pauline enceinte de Satan : Disney+ franchit le Rubicon

Quand on pense à Disney+, on imagine Mickey, Minnie et leurs amis, vivant des aventures charmantes et sans danger. Et bien, c’était vrai jusqu’à maintenant. Deadline rapporte que Disney+ a approuvé une série allemande intitulée “Pauline“. Et ce n’est pas une gentille princesse qui tombe amoureuse d’un prince charmant. Non, cette Pauline tombe enceinte de Satan.

Les créateurs de la série, déjà responsables de “How to Sell Drugs Online (Fast)” sur Netflix, sont ravis que Disney+ soutienne cette histoire d’apprentissage. N’attendez pas de la sorcellerie, du sexe et de la violence dans ce récit, bien que le malin soit l’un des personnages principaux.

Alors, pourquoi tant de bruit autour de “Pauline”? Parce que Disney, réputé pour ses productions destinées aux enfants, semble se diriger vers des thèmes plus controversés. Ses films récents ont déjà suscité des controverses, mettant en avant des relations homosexuelles et dépeignant des actes de sorcellerie.

Sira-Anna Faal “Pauline”

Ce choix éditorial n’est pas sans conséquence. L’année dernière, les films “Light Year” et “Strange World” ont entraîné des pertes de plus de 100 millions de dollars pour Disney. Les parents ne veulent tout simplement pas que leurs enfants regardent ce type de contenu.

Ted Baehr, le président de MovieGuide, appelle les parents à protester contre la diffusion de “Pauline”. Pour lui, la série est une menace pour les valeurs de nos enfants. “Pauline n’est pas un simple divertissement,” affirme-t-il. “Elle va jusqu’à présenter Satan comme un partenaire romantique !”

Selon Baehr, si la série est diffusée, des millions de jeunes téléspectateurs risquent d’être influencés par cette histoire tordue. Il encourage donc les parents à faire pression sur Disney pour qu’ils reconsidèrent leur décision.

“Pauline n’a pas encore été diffusée et nous pouvons encore arrêter cette série…” affirme Baehr. La question reste : laisserons-nous cette série atteindre nos écrans ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.