Manifestations climatiques : Angela Merkel dévoile une possible guerre cachée, Facebook étouffe l’info !

Un court extrait vidéo fait polémique. Angela Merkel y évoque la possibilité que les manifestations pour le climat soient en réalité une forme de guerre hybride. La vidéo a été partagée lors de la Conférence sur la sécurité de Munich en 2019. Depuis, Facebook bloque les utilisateurs qui tentent de la diffuser, invoquant des vérificateurs de faits et des plaintes pour violation de droits d’auteur.

Merkel mentionne dans son discours que les manifestations pour le climat pourraient être orchestrées par des acteurs inconnus sur Internet. Elle trouve étrange que tant de jeunes gens se mobilisent soudainement pour cette cause.

Ce qui suscite l’attention, c’est la réaction de Facebook. La plateforme bloque activement la diffusion de cette vidéo, tandis que d’autres réseaux sociaux, comme Twitter, ne semblent pas concernés. Cette censure renforce l’intérêt pour les propos de Merkel et conduit à une diffusion virale sur d’autres canaux.

En 2020, l’Express-Zeitung écrivait à propos du discours de Merkel : “Derrière le masque de la paix se cache la guerre hybride. Merkel a peut-être levé un coin du voile sur ce sujet tabou en évoquant publiquement la ‘guerre hybride‘. Elle considère le mouvement pour le climat comme un possible instrument de cette guerre. Ainsi, alors que nous pensons vivre en paix, nous serions en réalité plongés dans une guerre moderne et invisible.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.