L’UE Espionne Vos Données

L’Union européenne, sous la direction de sa présidente Ursula von der Leyen, semble avoir une nouvelle obsession : vous suivre partout, numériquement parlant.

La nouvelle réglementation sur l’identité numérique européenne est présentée comme une avancée majeure pour les citoyens de l’UE. Mais est-ce vraiment pour notre bien ou est-ce une autre tentative de contrôler chaque aspect de nos vies ? Selon cette réglementation, chaque citoyen et résident de l’UE aura accès à un “portefeuille numérique personnel“. En d’autres termes, un endroit où toutes vos informations seront stockées, prêtes à être partagées à la demande.

Vous vous souvenez de ces passeports vaccinaux pour le COVID-19 ? Eh bien, von der Leyen semble penser que c’était une si bonne idée qu’elle veut maintenant une infrastructure publique numérique similaire. Elle a même vanté le fait que 51 pays sur 4 continents ont adopté le modèle de l’UE. Et maintenant, l’OMS l’utilise comme norme mondiale.

Tout cela est pour votre propre bien, bien sûr. Après tout, qui ne voudrait pas que toutes ses informations personnelles, y compris les données de carte de crédit, de permis de conduire et de passeport, soient stockées dans une seule application ? Quelle pourrait être la pire chose qui puisse arriver ?

Et pour ceux qui pensent que cela pourrait être une violation de la vie privée, von der Leyen a une réponse. Elle a déclaré que chaque fois qu’une application ou un site web nous demande de créer une nouvelle identité numérique, “nous n’avons aucune idée de ce qui arrive à nos données en réalité”. Donc, selon sa logique, la solution est de tout centraliser.

Pour donner un peu de contexte, cette réglementation sur l’identité numérique européenne modifie la réglementation (UE) 910/2014 sur l’identification électronique. L’objectif est, en théorie, de permettre aux citoyens et aux entreprises de prouver qui ils sont sans avoir besoin de documents physiques. Par exemple, pour accéder à des services publics, ouvrir un compte bancaire, déposer des déclarations de revenus ou même louer une voiture en utilisant un permis de conduire numérique. C’est en fait un controle total et centralisé au maximum qui nous est imposé.

https://www.zerohedge.com/geopolitical/future-digital-eu-chief-boasts-about-vaccine-passports-calls-more-global-collaboration

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.