L’Impossible Rénovation des Passoires Énergétiques

Écouter l'article

Paris, la ville lumière, est confrontée à une crise énergétique sans précédent. Avec la publication du décret français sur les passoires énergétiques, la France s’engage dans une impossible voie pour lutter contre le changement climatique (lui meme plus que douteux…). Mais cette voie est-elle vraiment praticable ?

Le défi monumental: Le “Décret n° 2023-796 du 18 août 2023” est clair: d’ici 2025, les logements classés G ne pourront plus être loués. Mais avec près de 2,45 millions de logements potentiellement concernés, la question se pose: comment la France peut-elle espérer rénover autant de logements en si peu de temps ? C’est simple: c’est impossible.

La réalité du parc immobilier français: L’Observatoire national de la rénovation énergétique (Onre) a fourni des chiffres alarmants. Sur 30 millions de résidences principales, une proportion significative est classée en F ou G. Ces logements, souvent anciens, nécessitent des travaux de rénovation lourds et coûteux. Et avec le coût moyen de la rénovation s’élevant à 25.000 € pour un appartement et jusqu’à 46.000 € pour une maison individuelle, la facture totale pourrait se chiffrer en milliards d’euros.

Les conséquences imprévues: Face à ces coûts prohibitifs, nombreux sont les propriétaires qui pourraient choisir de vendre plutôt que de rénover. Cela pourrait entraîner une chute des prix de l’immobilier, en particulier pour les logements les moins énergétiquement efficaces. De plus, avec la complexité et la durée des travaux, en particulier dans les copropriétés, de nombreux propriétaires pourraient se retrouver dans l’incapacité de louer leurs propriétés pendant des mois, voire des années.

La situation en Europe: Alors que la France s’efforce de mener la charge en matière de réglementation énergétique, d’autres pays européens, tels que l’Italie et la Pologne, semblent adopter une approche plus raisonnable. L’Union européenne elle-même, bien que soutenant la transition vers une énergie plus propre, n’a pas adopté de mesures aussi drastiques que la France.

La France est à un carrefour. D’un côté, l’ambition louable de créer un avenir énergétiquement efficace. De l’autre, la réalité d’un parc immobilier vieillissant et des coûts de rénovation astronomiques.

https://www.batirama.com/article/63956-interdiction-a-la-location-des-passoires-energetiques-le-decret-est-paru.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.