L’été 2023 : Un fiasco météorologique en vue

Il semble que l’été 2023 sera effectivement différent de ce que nous avions prévu. Les modèles météorologiques européens indiquent une tendance pluvieuse sur une large partie de l’Europe jusqu’à la fin du mois de juin, particulièrement sur le sud de la France et la côte méditerranéenne. Le reste de l’été pourrait aussi être moins ensoleillé que les dernières années.

En Italie, le célèbre météorologue Guido Guidi a déjà donné des prévisions similaires pour le début de l’été sur l’ensemble de la zone méditerranéenne. Il a mentionné une anomalie pluviométrique qui dure la majeure partie du mois de juin, et une anomalie de température, induite par plus de nébulosité et de précipitations, et moins d’ensoleillement.

Aux États-Unis, les prévisions indiquent que les températures seront plus élevées que la moyenne dans une grande partie du pays, mais elles devraient être plus fraîches que l’année dernière. Un El Niño de plus en plus probable fait partie de ce tableau moins chaud. Les températures de juin seront supérieures à la moyenne dans le centre des États-Unis. En août, la chaleur la plus au-dessus de la moyenne se déplacera vers certaines parties du Nord-Ouest.

Cela dit, il est important de noter que ces prévisions restent difficiles à interpréter aussi longtemps à l’avance. Mais il est clair que l’été 2023 ne sera pas aussi ensoleillé et chaud que nous l’avions espéré. Il semble que nous devrons nous préparer à un été plus frais et plus pluvieux que prévu.

Le #sècheressemoncul en top tweets est donc tout à fait approprié !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.