Les drones policiers autorisés en France : adieu vie privée, bonjour surveillance dystopique !

Il est venu le temps des drones, ces petits engins qui vont désormais assurer la protection des citoyens français, enfin… c’est ce qu’ils disent. Le décret autorisant l’usage des drones par les forces de l’ordre a été publié au Journal officiel le 20 avril 2023, ouvrant ainsi la voie à un futur dystopique digne des meilleures séries de science-fiction.

La technologie ! Toujours au service de l’humanité… ou du moins, de ceux qui tiennent les manettes. Le texte autorise l’utilisation de drones par les policiers, gendarmes, douaniers ou militaires pour « la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens dans des lieux particulièrement exposés », et autres situations aussi rassurantes les unes que les autres. Quelle joie de savoir que les drones veilleront sur nous lors de nos prochains pique-niques en famille !

Mais ne vous inquiétez pas, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a donné son avis en mars, demandant que lui soient transmises les doctrines d’emploi. Bien sûr, ces dernières ne figurent pas dans le décret, car pourquoi rassurer le public avec des informations claires et précises ? Il est tellement plus drôle de laisser planer le doute quant à l’utilisation de ces petits bijoux de technologie.

Le pessimiste que je suis se demande si, finalement, la publication de ce décret ne marque pas le début de la fin de notre vie privée et de notre liberté. Après tout, les drones seront capables de nous suivre à la trace, de scruter nos moindres faits et gestes, sans que nous puissions leur échapper. La CNIL demandait également un chiffrement des enregistrements “directement au niveau des caméras”, mais rassurez-vous, cher lecteur, nos données seront certainement bien protégées… ou pas.

Bientôt, nous pourrons tous dire adieu à nos sorties tranquilles et à nos moments de liberté, car les drones policiers seront là, prêts à nous surveiller. Et si vous pensez que je suis trop pessimiste, rappelez-vous que nous vivons désormais dans un monde où la réalité dépasse souvent la fiction. Alors accrochez-vous, car l’avenir s’annonce aussi sombre qu’un épisode de Black Mirror.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.