Les Amish terrassent la Covid sans vaccin

Ecouter cet article

Alors que la vaccination est largement adoptée comme le principal moyen de lutte contre la COVID-19 (à tort, diront certains…), une communauté en Pennsylvanie, les Amish, semble démontrer qu’une autre voie est possible. Selon un témoignage devant le Sénat de l’État de Pennsylvanie (par Steve Kirsch), le taux de mortalité parmi les Amish serait 90 fois inférieur à celui du reste des États-Unis, et ce, sans avoir recours à la vaccination.

Steve Kirsch

Les Amish, connus pour leur mode de vie simple et leur rejet de la technologie moderne, ont choisi de ne pas suivre les directives du CDC pour lutter contre la pandémie. Ils n’ont pas été confinés, n’ont pas porté de masques, n’ont pas pratiqué la distanciation sociale et surtout, ils ne se sont pas fait vacciner.

La communauté Amish vit de manière relativement isolée, avec un mode de vie qui diffère grandement de celui de la majorité des Américains. Ils vivent en communautés rurales fermées, ont des interactions limitées avec le monde extérieur et mènent une vie très active physiquement. Ces facteurs pourraient contribuer à un système immunitaire plus robuste, capable de résister en partie à la COVID-19.

En dépit de leur approche non conventionnelle, les Amish ont réussi à maintenir un taux de mortalité exceptionnellement bas. Cela soulève des questions sur l’approche catastrophiste de la maladie adoptée dans le monde occidental.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires