Le Niger, la France l’uranium et … La Russie: une danse dangereuse

Il est difficile de ne pas remarquer l’ironie de la situation actuelle au Niger. Le pays, l’un des plus pauvres du monde, est aussi l’un des plus riches en uranium, un minerai précieux pour la France. L’uranium du Niger alimente les centrales nucléaires françaises, fournissant ainsi près de 75% de l’électricité du pays. Cependant, la situation politique au Niger est loin d’être stable, avec un récent coup d’État qui a renversé le gouvernement élu.

Le président français Emmanuel Macron a condamné le coup d’État, le qualifiant de “dangereux” pour la région. Il a également suspendu l’aide au développement de la France au Niger en réponse à la crise. Mais pourquoi cette réaction si forte ? Pourquoi Macron est-il prêt à répondre par la force si nécessaire ? La réponse pourrait bien se trouver dans les mines d’uranium du Niger.

uranium ore

La France a une longue histoire d’exploitation de l’uranium au Niger, principalement par le biais de la société Areva (maintenant Orano). Cette relation a souvent été critiquée pour son manque de transparence et les faibles retombées économiques pour le Niger. De plus, l’exploitation de l’uranium a eu des conséquences environnementales et sanitaires désastreuses pour les communautés locales.

Le coup d’État au Niger pourrait menacer l’accès de la France à l’uranium, d’où la réaction ferme de Macron. Cependant, cette situation soulève des questions sur la dépendance de la France à l’égard de l’uranium du Niger et sur les conséquences de cette dépendance pour les Nigériens.

Le coup d’État au Niger a coïncidé avec le sommet de Poutine avec 17 dirigeants africains à Saint-Pétersbourg. De plus, des drapeaux russes ont été vus lors du coup d’État, ce qui a suscité des spéculations sur l’implication de la Russie. Yevgeny Prigozhin, le chef du groupe mercenaire russe Wagner, a même salué le coup d’État au Niger.

Mais pourquoi la Russie serait-elle intéressée par le Niger ? La réponse pourrait bien être liée à la récente coupure de l’approvisionnement en gaz de la France en provenance de la Russie. Avec environ 17% de son approvisionnement en gaz provenant de la Russie, la France a été durement touchée par cette coupure. Le coup d’État au Niger, qui menace l’accès de la France à l’uranium, pourrait donc être une aubaine pour la Russie.

Cela soulève des questions sur l’implication de Poutine dans le coup d’État au Niger. Est-il possible que Poutine ait orchestré le coup d’État pour affaiblir la France et renforcer la position de la Russie sur l’échiquier énergétique mondial ? Bien sûr, il s’agit de spéculations, mais les coïncidences sont troublantes.

Il est clair que la situation au Niger est plus qu’une simple crise politique interne. C’est un reflet des luttes de pouvoir mondiales et des jeux géopolitiques qui se jouent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.