La liberté d’expression, cette indésirable invitée

Notre cher Matt Taibbi nous dévoile enfin la vérité sur ces “génies” de l’Aspen Institute qui, en 2021, ont conçu un plan digne du roman 1984 pour instaurer une surveillance totale et immédiate des médias, grâce à la magie de l’intelligence artificielle. Quelle innovation, n’est-ce pas ?

Ces messieurs-dames, si brillants et visionnaires, ont pourtant été pris de court par un détail insignifiant : l’existence de Telegram. Cette petite application de messagerie chiffrée a osé résister à leur infaillible plan de domination médiatique ! Qui aurait cru que les esprits les plus brillants de notre époque auraient pu être décontenancés par une simple plateforme de communication ?

Et comme si ce n’était pas assez, ces stratèges hors pair ont également été surpris par les manifestations pour la liberté dans le monde. Mais comment est-ce possible ? On aurait presque envie de les plaindre… presque. Il faut dire que voir des citoyens descendre dans la rue pour défendre leurs droits et leurs libertés doit être déconcertant pour ceux qui rêvent d’un contrôle absolu.

Mais ne soyons pas trop durs avec eux, après tout, comment auraient-ils pu anticiper que les gens tiennent à leur liberté d’expression et à leur vie privée ? C’est tellement démodé, vous ne trouvez pas ? Et puis, qui a besoin de ces vieilles notions quand on a la possibilité de mettre en place un système de surveillance omniprésent, capable de surveiller chaque message, chaque vidéo et chaque article publié sur Internet ?

Alors, chers lecteurs, levons nos verres à l’Aspen Institute et à leur plan si parfaitement élaboré. Espérons qu’ils continueront à nous divertir avec leurs idées grandioses et qu’un jour, peut-être, ils réaliseront que les droits et les libertés ne sont pas si dépassés que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.