La hotline des effets secondaires du vaccin anti-Covid en Bavière : l’Apocalypse téléphonique en marche

La nouvelle hotline dédiée aux effets secondaires du vaccin anti-Covid en Bavière, qui vient tout juste d’être lancée, est déjà complètement saturée. Comme si personne n’avait anticipé un tel raz-de-marée d’appels désespérés. Le Landesamt für Gesundheit und Lebensmittelsicherheit (LGL), soit le brave office bavarois de la santé et de la sécurité alimentaire, a été submergé par les demandes d’aide et de renseignements.

Il faut dire que la situation est bien pire que ce à quoi on s’attendait. Mais qui pouvait imaginer qu’une simple hotline pour les méfaits du vaccin puisse attirer autant de monde ? Selon une porte-parole du ministère de la Santé bavarois, lundi, sur 280 appels reçus, seule une centaine a pu être traitée. Quelle efficacité !

Face à cette tragédie, le gouvernement bavarois a décidé de renforcer les effectifs de la hotline. Peut-être qu’ainsi, ils pourront enfin répondre à la détresse de ces pauvres citoyens bavarois qui se plaignent de souffrir le martyr depuis leur vaccination. Car, soyons clairs, c’est bel et bien de cela qu’il s’agit : des personnes qui ont vécu une longue histoire de maladies, avec des symptômes parfois graves et des parcours de soins compliqués.

La Post-Vac-Hotline, comme on l’appelle désormais, n’a pas pour vocation de prodiguer des conseils médicaux individualisés. Non, loin de là. Il s’agit plutôt d’offrir une fonction de guide pour des informations générales. Eh bien, c’est une sacrée réussite, n’est-ce pas ?

Alors, à tous ces Bavarois qui se languissent d’obtenir des réponses à leurs questions et de partager leur immense douleur, nous leur souhaitons bon courage. Car il en faudra pour affronter cette impitoyable hotline des effets secondaires du vaccin anti-Covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.