La Fin du Sport Féminin ?

La question des athlètes transgenres dans les sports féminins fait l’objet de débats houleux aux États-Unis, notamment dans le Maine.

La situation a suscité des réactions diverses au sein de la communauté. Teagan Ewings, une ancienne coureuse de cross-country du Maine, a déclaré que l’opinion de ses pairs était partagée sur la question. Certains soutiennent l’inclusion, arguant que le sport doit être amusant pour tous. D’autres, comme Cathy Ross, une mère locale, estiment que la présence d’hommes dans les sports féminins est “écrasante” pour les filles.

Dans le Maine, un jeune homme de 16 ans qui s’identifie comme une femme est devenu l’un des meilleurs coureurs de cross-country de l’État, selon les classements en ligne de MileSplit. Après avoir terminé 172e dans la catégorie masculine lors de sa première année, il a depuis transitionné vers la catégorie féminine et a remporté une course de 5 km avec un temps de 18:09, devançant la deuxième, Emma Young, de 66 secondes.

THETFORD, Vermont — November 13, 2021 — Teanne Ewings (second from right) (Photo courtesy of Teagan Ewings)

La Maine Principals Association (MPA) a déclaré dans un communiqué que la loi de l’État les oblige à inclure des athlètes transgenres dans les sports féminins. La loi interdit explicitement toute “discrimination éducative illégale dans les écoles basée sur le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité de genre, un handicap physique ou mental, l’ascendance, l’origine nationale, la race, la couleur ou la religion”.

Katherine Collins, mère de deux enfants en cross-country, a souligné que les filles ne peuvent pas rivaliser avec l’avantage de la testostérone. “C’est physiologiquement impossible“, a-t-elle déclaré.

Le sport féminn est clairement attaqué.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.