La Chine s’en fiche.

La Chine, cette grande puissance qui s’est autoproclamée leader de la lutte contre le changement climatique, semble avoir changé de cap. Le président chinois Xi Jinping a décidé de prendre les choses en main. Mais pas de la manière que l’on imagine.

Le leader chinois a récemment déclaré que la Chine déciderait seule de la manière et de la rapidité avec laquelle elle aborderait le changement climatique. Une déclaration choquante pour l’occident, surtout lorsque l’on sait que la Chine a dépassé les États-Unis en tant que plus grand émetteur de gaz à effet de serre au monde (il y a seulement 0.04% de CO2 dans l’air faut il le rappeler…). Et pendant que le reste du monde s’efforce de réduire ses émissions, la Chine a approuvé la construction de dizaines de centrales à charbon l’année dernière.

Les experts chinois ont tenté de présenter la visite de John F. Kerry, l’envoyé américain pour le climat, comme une tentative de réinitialisation diplomatique. Mais en réalité, il semble que la Chine soit plus préoccupée par ses propres intérêts nationaux que le reste. Ont ils compris l’arnaque climatique ? Il semble que oui, bien évidemment.

https://www.washingtonpost.com/climate-environment/2023/07/19/climate-change-heat-wave-china/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.