-MAJ-13/09/23-Kim et Poutine: Le Pacte Secret ?

MAJ-13/09/23-Le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se sont rencontrés au cosmodrome de Vostochny en Russie pour discuter du programme spatial de Pyongyang. Kim a exprimé son soutien à la Russie dans sa “lutte sacrée” contre l’Occident. Les deux dirigeants ont également discuté de la coopération en matière de défense, ce qui inquiète Washington et ses alliés. La rencontre a été marquée par une visite de l’installation spatiale et une démonstration des capacités de la Russie en tant que puissance spatiale.

La politique internationale est un théâtre où les acteurs principaux, Kim Jong Un et Vladimir Poutine, semblent jouer une pièce intitulée “Comment inquiéter le monde en une réunion”. Selon des sources, le leader nord-coréen, Kim Jong Un, a pris son petit train blindé pour se rendre en Russie, où il est attendu pour une rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine. Washington, bien sûr, est tout sauf ravi.

Le train blindé de Kim, peint en vert olive, a été aperçu traversant un pont, confirmant son arrivée en Russie. Ce voyage est inhabituel pour Kim, qui ne voyage pas souvent à l’étranger. En 12 ans de pouvoir, il n’a fait que sept voyages à l’étranger. Mais pourquoi maintenant ? Et pourquoi en Russie ?

Le Kremlin a annoncé que cette visite serait une “discussion complète” entre les deux leaders. Mais entre nous, cela pourrait signifier beaucoup de choses. Des rumeurs circulent selon lesquelles les deux pays pourraient conclure un accord d’armement, malgré les avertissements de Washington. Les États-Unis ont même mentionné que les discussions sur les armes entre la Russie et la Corée du Nord avançaient activement. Ces armes pourraient être utilisées dans la guerre en Ukraine.

La délégation de Kim comprend des hauts responsables de l’industrie de la défense. Cela suggère que la coopération dans l’industrie de la défense pourrait être un point majeur de discussion. Michael Madden, un expert en leadership nord-coréen, a même suggéré que la Corée du Nord et la Russie pourraient conclure un accord pour des achats de munitions.

Alors, que peut offrir la Corée du Nord à la Russie ? Peut-être des obus d’artillerie de son vaste stock, qui pourraient renouveler les capacités de la Russie à court terme. Cependant, certains analystes doutent de la qualité de ces munitions.

La Corée du Sud, quant à elle, surveille de près la situation. Chang Ho-jin, ancien ambassadeur en Russie, a rappelé à Moscou de considérer sa position internationale après le conflit en Ukraine. Toute coopération militaire avec la Corée du Nord violerait les résolutions du Conseil de sécurité.

  1. CNN
  2. Reuters
  3. EURACTIV
  4. CNBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.