Insignes nazis sur uniformes ukrainiens : nouveau défilé de guerre

Le front ukrainien serait-il en train de devenir une parade pour insignes nazis ? Voyez vous-même, des photos nous ont montré des militaires ukrainiens arborant fièrement des patches noirs et blancs ornés de crânes, des symboles rendus tristement célèbres par l’Allemagne nazie. L’histoire nous jouerait-elle des tours ?

Il se trouve que ces symboles ont été adoptés par certains groupes d’extrême-droite ukrainiens qui ne se cachent pas de les porter avec fierté. Ils considèrent ces signes comme une expression de leur souveraineté nationale. Je ne sais pas vous, mais de mon côté, je suis un peu dérouté par cette conception de la fierté nationale.

Parlons de ces photos : une postée sur le compte Twitter du ministère de la Défense ukrainien, montre un soldat portant un patch avec le Totenkopf, symbole iconique du nazisme. Mais attention, ce n’est pas du tout une marque de nazisme, mais simplement un signe de soutien à un groupe de musique britannique, Death in June. Que voulez-vous, on est mélomane ou on ne l’est pas (…)

De surcroît, l’un de ces groupes d’extrême-droite a même été incorporé à l’armée ukrainienne régulière et joue un rôle important dans la résistance contre l’invasion russe. Que dire de plus ? Les défilés de mode ont pris un sacré coup sur le front ukrainien.

Il y a également ces officiers de presse ukrainiens qui portent une variante du Totenkopf produite par une entreprise nommée R3ICH. Pour eux, cela n’a rien à voir avec les nazis. mais bien sûr.

Loin des excuses et des démentis, le triste fait demeure : les signes du nazisme sont clairement affichés, revendiqués et portés comme une fierté sur le front ukrainien. Cette réalité, aussi dure soit-elle, ne doit pas être oubliée ni minimisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.